samedi 13 septembre 2014

Fatigue financière

Je ne sais pas trop comment commencer ce billet. Je veux l'écrire depuis plusieurs jours, mais je reste toujours devant une page blanche à chaque fois que j'ouvre mon ordi. Je vais donc aller droit au but. 

Je suis fatigué :( Je sens comme si je fais du surplace et même que je recule. Les temps sont durs encore une fois et je vois la même histoire se répéter et je suis fatigué d'être fatigué. Le mari est maintenant sans emploi et lui aussi il est aussi fatigué sinon plus que moi. Il a travailler sans relâche les derniers mois pour un piètre salaire et ça ne valait juste plus la peine de se fatiguer physiquement et mentalement pour quelques dollars par jours. Et puisqu'il était travailleur autonome, il n'a pas droit au chômage. 

Devinez alors sur les épaules de qui tout ce stress se pose? Sur les miennes évidemment. Mon salaire est suffisant pour couvrir mes factures et les factures de la maison, mais je ne peux aucunement prendre en charge les comptes de mon mari (son argent de poche, sa carte de crédit, etc.) 

Je sais que les choses vont s'arranger éventuellement, mais d'ici là je ne vois pas comment les choses vont s'améliorer. On ne peut évidemment faire aucune coupure dans les dépenses, parce qu'elles sont déjà au minimum. Il nous faut absolument une rentré d'argent. Je sais qu'il ne restera pas sans travail éternellement, mais n'ayant qu'un diplôme de secondaire 5 et ne parlant pas anglais, c'est un peu difficile pour lui de se trouver un emploi. 

Bref, on fera ce qui doit être fait pour passer à travers cet obstacle comme on l'a fait pour tous les obstacles qui se sont mis sur notre chemin. Ce qui me rend triste c'est que j'ai fait relativement beaucoup de progrès durant le début de l'année et maintenant j'ai l'impression de retourner à la case départ. Cela dit, je ne vais jamais abandonné et je finirais par arriver a vivre sans aucune dette.

5 commentaires:

  1. Bonjour Sarah

    Je viens de te lire et je ne peux pas laisser passer l’opportunité de t’encourager. De fois le chemin est difficile, mais toujours il y a une solution. Chaque personne a une histoire pour raconter et cela nous démontre que c’est difficile aussi pour les autres.
    Moi-même je suis arrivé au point de la fatigue. Je suis immigrant et bien qu’on parle français (j’aime mieux dire « on se communique en français » ) notre langue maternelle est l’espagnol. Donc, imagine-toi se réinventer professionnellement de nouveau parce que c’était impossible de trouver un emploi dans nos domaines. On a choisi le chemin des études moi et ma femme. Maintenant ma femme est en train de finir sa formation et moi j’ai commencé la mienne. On a demande un prêt et bourse, car pour moi et beaucoup d’autres, investir dans les études c’est sage. On est ici depuis presque 2 ans et nous sommes contents. C’est sur que n’est pas toujours facile pour nous autres, mais on arrive. Ne décourage pas. Les opportunités sont là, mais il faut aller les chercher. Quand même il y a une phrase que j’aime beaucoup : « Jamais la nuit a été si obscure que quand le soleil s’apprêtait à sortir « (Je ne sais pas si la traduction est bonne)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dan,

      Ton commentaire est très encourageant, je me sens mieux :D

      Supprimer
  2. L'important est de ne pas se décourager et continuer à persévérer le plus possible! Comme tu dis vous êtes toujours passé au travers des obstacles qui se sont mis sur votre chemin, cette fois-ci ne fera pas exception!! Peux-être que pour le moment tu recule un peu, mais ce n'est que pour mieux avancer plus tard !!
    J'essaie moi aussi de nous débarrasser de nos dettes, même si ce n'est pas toujours évident avec 4 jeunes enfants et malgré que je sois maman à la maison, j'aimerais avoir tout rembourser avant mes 30 ans (dans un peu plus de 3 ans).
    Il faut voir le positif dans chaque situation et en ressortir plus fort!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je ne vais pas avancer aussi vite durant les prochains mois, mais je vais quant même progresser. Des petits pas c'est mieux que rien :-)

      Je te remercie pour tes encouragements Val et te souhaite bonne chance également dans le remboursement de tes dettes, c'est en effet beaucoup plus de travail lorsqu'il y a des enfants qui sont impliqués.

      Supprimer
  3. Lâche pas Sarah, tu vas y arriver même si ça prend un peu plus de temps que prévu.

    RépondreSupprimer