jeudi 6 février 2014

La roue tourne

Ces derniers jours, j'ai l'impression d'être sur un nuage. Je ne sais pas si c'est juste une illusion, mais tout va bien. Tout est bien enligné.



Côté finances, je suis très contente du système que j’ai mis en place pour les gérer. Mon budget est réaliste malgré le fait que mon mari a un salaire très irrégulier. Je me sens plus en paix avec un petit fonds d’urgence de 500$. De plus, j'épargne un petit montant à chacun de mes payes. Mes dettes sont sous contrôle et je viens de finir de payer le prêt personnel que je devais à Citifinancière qui avait un taux d’intérêt de 35,99% et un paiement mensuel minimum de 220$!!

Les premiers résultats concrets, lorsqu’on reprend le contrôle sur nos finances, sont la base de nos prochains efforts. Je vois qu’il est possible de payer sesdettes dans un terme qui est relativement court. Même si mes résultats ne se comparent pas à ceux obtenus par certains blogueurs qui sont en général américain, je suis très contente de où je suis maintenant.

Malgré tous les obstacles que j’ai pu avoir sur ma route jusqu’à maintenant, je gagne une leçon de vie qui n’a pas de prix : IL FAUT VIVRE SELON SES MOYENS

J’ai appris à vivre avec seulement l’argent que j’ai en main. Je ne vois plus la limite de ma carte de crédit comme une extension de mon salaire.

Comme vous savez, je préfère payer pour mes achats en argent comptant. Je crois que ça aide dans le processus parce qu’on peut visualiser ce qu’on a de disponible. Bien sûr tous mes paiements de facture se font via mon compte chèque pour lequel je ne paie aucun frais mensuel puisque je bénéficie du tarif étudiant. Par contre, tous mes achats en magasins, comme pour l’épicerie, se font en argent comptant.

J’ai 3 portefeuilles, un pour mon argent de poche, un pour l’épicerie et un pour la catégorie divers (utilisé pour l’achat de produits pour la maison ou de médicament, etc.). Quand je fais mon épicerie, je rentre dans le magasin seulement avec le portefeuille pour l’épicerie, ainsi je m’assure d’acheter seulement ce que je peux me permettre. PAS D’ARGENT = PAS D’ACHAT

Bref, je sens que j’ai beaucoup progressé et j’ai hâte de faire rouler la "boule de neige" sur le prêt que je dois à HSBC puisqu’il s’agit de ma prochaine cible. Je sais que ça prendra plusieurs mois pour que cette dette soit payée, mais ça ne m’inquiète pas plus que ça parce que je sens que je suis en contrôle.


4 commentaires:

  1. Toutes mes félicitations pour ce beau succès!

    RépondreSupprimer
  2. Salut Sarah,

    je viens de tomber sur ton blog et c'est certain que je vais le suivre! Autant pour le côté financier que pour le côté blog vu que j'en ai un!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Alexandre!!

    Le lien vers ton blog ne fonctionne pas, ça me fera plaisir de le lire si tu veux donner le lien.

    RépondreSupprimer