jeudi 19 septembre 2013

Ma vision

Dans 2 ans, je vais avoir terminé de rembourser mes dettes (sauf mon prêt étudiant) sans même faire de paiements supplémentaires, simplement en faisant rouler mes paiements minimum sur ma prochaine dette. Au fait, je compte même le nombre de jours qu'il me reste. 

J'ai une vision de mon avenir. J'ai même créé un budget jusqu'en 2016. Mais pourquoi je fais tout ça?
Je fais tout ça pour me motiver. La route vers la liberté financière est longue et difficile.

Si, comme moi, vous lisez des blogs américains, vous avez surement remarqué qu'il y en a qui arrive à payer de très grosses sommes dans un délai relativement rapide. Malheureusement pour moi, j'ai de la difficulté à faire des paiements supplémentaires sur mes dettes à cause du salaire irrégulier de mon mari. Malgré cela, je ne me décourage pas.

Ma vision me permet de voir qu'il y a une lumière au bout du tunnel. Que bientôt je pourrais m'acheter des choses. Que le jour où j'aurais un enfant, je n'aurais pas d'inquiétude quant à ma situation financière.

Pour vous dire un petit secret, j'aimerais bien être mère au foyer. Ou plutôt j'aimerais travailler de la maison sans avoir à porter mon enfant dans une garderie. Mais mes erreurs passées m'empêchent de réaliser les rêves de mon futur, du moins à court terme. 

J'aimerais ça obtenir mon titre de planificateur financier et me partir à mon compte. Aider les gens à accomplir leurs objectifs financiers. 

Je ne rêve pas d'être millionnaire (quoi que je ne dirais pas non si l'occasion se présente!), je veux simplement pouvoir me laisser aller de temps en temps chez maxi et acheter des choses qui ne sont pas nécessairement sur ma liste d'épicerie. J'aimerais pouvoir voyager une fois par année pour prendre des vraies vacances. J'aimerais pouvoir inviter ma mère à déjeuner chez Tutti Frutti spontanément sans avoir à le planifier un mois à l'avance. 

Bref, j'aimerais pouvoir vivre tout simplement. 

J'ai maintenant 26 ans et je sens que ma jeunesse est en train de me passer entre les doigts. Je sens que pour quelques plaisirs j'ai sacrifié beaucoup de choses. 

Lorsque je regarde mon plan pour les 5 prochaines années, je me dis que bientôt toute cette situation ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Évidemment, j'ai du retard sur beaucoup de choses comparativement à certaines personnes de mon âge. Mais j'ai appris une leçon qui m'aidera grandement dans le futur : vivre selon ses moyens n'est pas négociable, un jour ou l'autre la réalité nous rattrape. Une chance que la réalité m'a rattrapé dans ma vingtaine alors que je n'ai aucun enfant à nourrir. 

J'aurais été dévasté si j'avais un enfant dans les bras ou si j'avais 60 ans. Au moins, j'ai le temps qui joue en ma faveur.

Pour ceux qui ont des dettes, j'aimerais vous dire ceci: permettez-vous de rêver, après tout c'est gratuit, et utilisez ce rêve comme le moteur de votre motivation pour changer de vie. Sachez que même si parfois la route est longue et pleine d'obstacles, à la fin tout ça en vaudra la peine lorsque vous pourrez prendre votre retraite et avoir simplement à vous soucier de ce qui vous fait vraiment plaisir. Accomplir ses rêves requiert du temps et des sacrifices, sinon tout le monde le ferait. Soyez différent, choisissez ce qui est mieux pour vous et non pas ce qui satisfait les autres. 

Je rêve à ma vision chaque jour et chaque jour je me dis que je suis encore plus prochaine de la réaliser. 

N'oubliez pas que vous pouvez également me suivre sur Twitter et sur ma page Facebook 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire