lundi 20 juin 2011

Évaluer ses dépenses : l'épicerie

Comme vous le savez, je suis mes dépenses. Suivre ses dépenses nous permet de voir où va notre argent et où on peut couper pour faire des économies. Mais pour que cette tâche en vaille la peine, il faut prendre le temps d’évaluer ses dépenses sinon les données recueillies ne servent à rien. Aujourd’hui, j’ai décidé d’évaluer mes dépenses dans la catégorie épicerie parce que c’est celle qui me coûte le plus cher. Je vais utiliser les données du mois de mai, ça ne me servirait à rien d’utiliser le mois de juin puisqu’il n’est pas encore terminé. Avant de commencer, il faut dire que j’ai un peu de difficulté pour classer mes achats (hormis les catégories simples) parce que ma catégorie divers est très longue, lol. Je fais l’épicerie pour 4 personnes (moi et mon fiancé inclus même s'il ne mange pas tous les jours chez moi) et je dois tenir compte des goûts de chacun dans ma liste d’épicerie même si je suis la seule à contribuer (mon fiancé paie sa part de temps en temps en achetant des items qui ne sont pas compris dans ma liste puisque ce n’est pas moi qui a payé pour).

FRUITS ET LÉGUMES

Bref, commençons par le plus facile, les fruits et légumes. Cette année j’ai décidé de changer mon alimentation et cela incluait manger plus de fruits et de légumes. Or, ça parait dans mon épicerie que nous consommons beaucoup de fruit et de légumes. En général, je les achète au Super C mais lorsque je prévois faire beaucoup d’achats, je vais au Sami Fruits où j’ai l’impression d’économiser un peu. J’ai entre autre acheté des bananes, des avocats, des patates, etc. Total pour le mois de mai en fruits et en légumes : 59,70$. Je n’ai pas l’intention de faire de coupure dans cette catégorie parce que manger des fruits et des légumes est (semble-t-il) bon pour la santé. Sauf peut-être pour les patates qu’il m’arrive de couper en forme de frites et de les frire, ça ce n’est pas bon pour la santé et j’ai trouvé une alternative, des légumes congelés. En effet, un sac de légumes congelés style oriental me coûte 2.99$ (pour la marque maison) chez Super C. Puisque ça me prends moins de temps cuire mes légumes congelés que de couper des patates et de les frire, je suis moins porté à manger des frites. Il ne me reste plus qu’à convaincre ma sœur et mon fiancé qui raffolent des frites à en manger. Donc, désormais je ne mangerai plus de frites ce qui fait moins de patates.

BOÎTES EN CONSERVES

Ensuite, il y a les cannages qui comprennent les bouillons de poulet, les pâtes de tomates, les champignons tranchés, bref, tout ce qui vient dans une canne. Le total au mois de mai est de : 4.48$. Les bouillons de poulet en canne me coûtent 0,79$ chaque, j’ai décidé d’acheter les bouillons de poulet en cube chez Dollarama à l’avenir pour 1$ pour une boite. Une canne est bonne pour une utilisation seulement alors que le cube est bon pour 2 utilisations (dépendamment de la recette et des portions). Hormis, les bouillons de poulet, je n’ai pas pu réduire d’autres dépenses dans cette catégorie.

BREUVAGES

Pour ce qui est des breuvages, j’ai dépensé 57.78$ le mois dernier. De ce montant 29.39$ ont été utiliser pour acheter du jus. Je trouve que c’est énorme et j’essaie de trouver une alternative plus économique. J’achète toujours le jus qui est en spécial ce qui fait que nous n’avons aucune préférence de marque mais en général c’est du Oasis ou du Tropicana qui se retrouve dans le frigo. Personnellement, je ne bois pas beaucoup de jus, peut-être un verre par semaine mais les autres membres de ma famille raffolent du sucre qu’il y a à l’intérieur. L’autre problème est le lait qui m’a couté 18.21$. On boit beaucoup de lait et on l’utilise pour faire des jus à base de fruits également. Je trouve que ça coûte plus cher faire nos propres jus que de les acheter à cause du prix du lait et des fruits. Si vous connaissez des alternatives moins cher pour les jus et le lait, je vous prie de m’en faire part dans la section des commentaires parce que j’ai beau brainstormer, mais je ne vois pas comment réduire cette catégorie.

PAIN

On consomme aussi beaucoup de pain. J’ai contribué 20.01$ à l'achat de pain, mais mon fiancé en achète également (souvent) donc ce n’est pas représentatif de ce que nous mangeons. Cette catégorie comprend les baguettes, les bagels et les pains carrés (pain à sandwich).

VIANDES ET POISSONS

Il y a aussi la viande que ma mère qui achète en règle général, mais il m’arrive d’acheter de temps en temps lorsqu’elle n’a pas le temps de passer chez le boucher. Il faut dire qu’on est une famille de carnivores et qu’on mange de la viande à chaque repas (oui, je sais ce n’est pas très sain) sauf pour le petit déjeuner. J’ai acheté pour 51.78$ de viandes et de fruits de mer au cours du mois de mai (sans compter ce que ma mère achète). L’été, on mange encore plus de viande à cause du barbecue. J’essaie au moins de contrôler mes portions mais je ne peux pas contrôler les assiettes des autres.

AUTRES

Maintenant nous arrivons à la catégorie plus intéressante c’est-à-dire la catégorie autres. Cette catégorie est très longue parce qu’elle englobe tous les items qui n’ont pas été classés dans les catégories précédentes. J’ai trouvé que je dépensais beaucoup d’argent dans les yogourts, les biscuits, les pâtisseries et les rouleaux suisse. Donc, j’ai éliminé complètement les pâtisseries et les rouleaux suisses en plus de réduire les yogourts et les biscuits. Au lieu d’acheter ces derniers à chaque épicerie, je l’ai achète désormais une épicerie sur 2. Dans la catégorie autres, 182.12$ ont été dépensés. J’ai été très surprise de ce montant. J’ai donc aussi éliminé les barres tendres que j’ai remplacé par des fruits et les bâtonnets de fromage qui sont bourrés de sel. Je vais aussi à l’avenir acheter le sucre au Dollarama à 2$ au lieu de 3.29$.



Pour finir, j’ai dépensé 328.84$ en épicerie dont 4.75$ en taxes au mois de mai. Je dois avouer que cette exercice m’a fait réaliser qu’il y avait encore des changements qui pouvaient être apportés dans notre alimentation et par le fait même réduire le coût de notre épicerie. Par contre, il est un peu difficile de satisfaire tout le monde. Dans mes rêves, l’épicerie me couterait moins de 300$ par mois, je n’en suis pas très loin et il suffit que j’apporte des changements graduels pour y arriver pour ne pas choquer l’estomac des membres de ma famille ;). Ce qui est bon dans ça, c’est qu’une bonne épicerie me fait économiser de l’argent de poche puisque j’apporte mon lunch 4 fois par semaine.



Bref, évaluer ses dépenses de temps en temps est un bon exercice pour nous ouvrir les yeux sur nos habitudes et comprendre où nous pouvons faire des changements positifs.





Vous arrive-t-il d’évaluer vos dépenses? Si oui, qu’avez-vous appris?