mercredi 7 décembre 2011

Les garanties prolongées

L'article d'aujourd'hui est rédigé par Vincent Durivage, un jeune rédacteur web. Vous pouvez le suivre sur twitter @vincedurivage

Bonne lecture!

Devrais-je faire l’achat de garanties prolongées?

C’est l’arrivée du temps des fêtes, certains auront commencé leurs achats de cadeaux de Noël. Les nouveaux gadgets électroniques seront de mise pour les enfants ou de magnifiques cadeaux pour toute la famille, comme un nouveau téléviseur à écran plasma. Lorsque vous faites cet achat dans une boutique spécialisé ou dans un grand magasin, une question surviendra : faites-vous l’achat de la garantie prolongée? Est-ce que ce service, parfois onéreux pour certains produits, vous est vraiment rentable? Voici quelques raisons qui vous feront économisez, et vous ferons refuser les garanties prolongées.

Une étude faite par le Consumer Reports National Research Center qui est un organisme américain recherchant sur la consommation des personnes mentionne qu’il y a une faible proportion d’appareils qui brise pendant la couverture des garanties prolongées. De plus, selon le magazine protégez-vous, il y a de 40% à 75% des appareils électroniques vendus avec une garantie prolongée au Québec.

Il est important de savoir que vous payez la garantie de base du fabricant, car elle est incluse dans le prix de vente du produit. Cette garantie couvre les pièces pour une période variant de trois mois à un an. De plus, si votre nouvel achat à un bris ou un défaut caché, le produit est sous la responsabilité du manufacturier. Ce dernier peut vous effectuer la réparation ou l’échange du produit à ses frais. Cependant, il faut remplir la carte de validation, certains vous offriront le service même si vous n’avez pas transmis la carte.

Il est important de noter que vos cartes de crédit peuvent également vous permettre d’augmenter la garantie de votre produit. Ainsi, il n’y a pas que les cartes de récompense comme la carte air miles qui vous permettent de vous donner des avantages sur vos achats. De plus, dans ces circonstances il vous est avantageux d’utiliser votre carte de crédit.

Les réparations versus une garantie

Les coûts des réparations varient en général entre 10% et 30%de la valeur d’un appareil. Tandis que les garanties offertes par les détaillants vous feront débourser bien plus et se feront une bonne marge de profit. Les consommateurs font souvent l’achat de garantie, car ils ne connaissent pas les garanties de base offerte par le manufacturier.

Ainsi, avant de prendre une garantie prolongée, il est important d’analyser votre type d’achat, la garantie offerte par le fabricant et la nature de la garantie qui vous est offerte par le détaillant. Il est important de bien réfléchir avant de prendre votre décision, et d’autre part, rien ne vous engage à la prendre au moment de l’achat. De plus, il ne faut pas hésiter à poser des questions à votre revendeur et vous informer des garanties déjà comprises pour votre produit.

lundi 7 novembre 2011

Suis-je obligé de prendre l'assurance vie sur mon prêt étudiant ?

Si vous avez reçu un prêt étudiant durant vos études et que vous les avez terminées dernièrement, vous avez surement reçu une lettre de la part de votre institution vous expliquant les modalités de remboursement de votre prêt. Cette lettre vous indique aussi que vous devez payer une assurance vie établie sur un pourcentage de votre prêt (sur le mien, c’était 0,047%). Mais êtes-vous obligé de payer cette assurance?

Premièrement, à quoi sert cette assurance? Cette assurance couvre uniquement le remboursement de votre prêt étudiant en cas de décès. Donc si vous mourrez, votre institution financière sera sûre d’être payée et n’aura pas à courir après vos héritiers pour être remboursée. Au cas où vous ne le sauriez pas, le prêt étudiant est une dette qui ne s’efface pas, même si vous faites faillite. Si vous décédez, le prêt étudiant sera sur la liste prioritaire des créanciers à être payé avant la distribution de vos avoirs.

Si vous avez réussi à dénicher un emploi qui offre des avantages sociaux, vous avez surement une assurance vie offerte par votre employeur , renseignez-vous du montant.

Donc êtes-vous obligé de prendre l’assurance vie qui vient avec votre prêt étudiant? La réponse est non, vous n’êtes pas obligé. J’ai payé cette assurance pendant un an, ensuite j’ai contacté Desjardins (mon institution financière) et j’ai demandé de faire annulé cette assurance parce que je suis déjà couverte avec mon employeur.

Pour annuler l’assurance vie, il suffit d’envoyer une lettre (par fax) à l’institution financière pour l’aviser qu’on ne veut plus souscrire à cette assurance.

En annulant l’assurance sur mon prêt, cela m’a permis de sauver 104$ d’intérêt par année.

N’hésitez pas à appeler le service des prêts étudiants de votre banque pour avoir plus de renseignements.

Si vous désirez avoir plus d’informations sur les prêts étudiants, vous pouvez consulter la série que j’ai faite à ce sujet.



mardi 25 octobre 2011

Rédiger son manifeste

Cet été, pour mon anniversaire, j’ai décidé de m’offrir un cadeau spécial. Cela faisait longtemps que j’avais envie de rédiger mon manifeste et je l’ai enfin fait. Premièrement, qu’est-ce qu’un manifeste ? C’est un document dans lequel on décrit nos objectifs tout simplement. J’avoue que ça m’a pris plusieurs jours de réflexion pour pouvoir le rédiger alors ce n’est pas quelque chose qu’on fait à la légère et rapidement.

Pour mon manifeste, j’ai décidé de le faire sur une période de 6 ans, c’est-à-dire de mes 24 à 30 ans. Prenez note que vous pouvez établir la période du vôtre selon vos propres désirs (période de 1 an, 5 ans, 10 ans ou plus). J’ai choisi 6 ans parce que je trouve que c’est une durée raisonnable et que je peux imaginer ce que ma vie ressemblera d’ici là sans trop de difficulté alors que je ne peux pas vraiment imaginer les détails de ma vie dans 25 ans.

J’ai commencé par décrire ma situation actuelle selon tous les aspects de ma vie c’est-à-dire ma situation familiale, monétaire et professionnelle. Je me suis également décrit physiquement puisque c’est un document qui me servira de référence durant quelques années et je voulais avoir une idée précise de mon point de départ. Vous pouvez mettre autant de détail que vous voulez, après tout c’est votre manifeste.

Ensuite, je me suis permis de rêver un peu et je me suis imaginé comment j’aimerai que ma vie soit dans 6 ans soit à mes 30 ans. J’ai détaillé encore une fois tous les aspects de ma vie, à quoi je ressemblerai, où je travaillerai et la situation financière que j’aimerai avoir.

Finalement, j’ai rédigé un plan d’action pour chaque aspect de ma vie. Pour chacune des catégories, j’ai détaillé les étapes à suivre pour atteindre mes objectifs. Par exemple, un de mes objectifs est d’obtenir mon Bac en administration avec mention. J’ai donc détaillé tous les cours que je dois prendre, ensuite, j’ai établi les actions que je dois entreprendre durant mes études pour avoir de bonnes notes c’est-à-dire effectuer toutes les lectures, faire tous les exercices et poser des questions au professeur lorsque je ne comprends pas une notion. De plus, je devrais remettre mes travaux en soignant la qualité de mon français et en détaillant mes réponses. Je dois également lire mes notes de cours tous les jours pour bien assimiler la matière.

Le plan d’action est l’élément clé du manifeste, c’est votre itinéraire vers votre réussite personnelle alors il est bien important de prendre le temps nécessaire pour bien le peaufiner.

J’ai également pris l’engagement envers moi-même de respecter ce plan et de tout faire pour atteindre mes objectifs et je l’ai daté et signé.

La longueur du manifeste n’a pas d’importance, pourvue que vous y trouviez toutes les informations dont vous avez besoin.

Après l’avoir rédigé, relisez-le souvent pour vous motiver à atteindre vos objectifs. Vous pouvez aussi faire des suivis à tous les 6 mois ou 1 an pour faire une rétrospection.


Avez-vous déjà rédigé votre manifeste? Quels sont les biens faits que vous en avez retirés?

mardi 13 septembre 2011

Quelques idées repas

Depuis le mois dernier, j’ai dû trouver plusieurs idées pour varier mon menu sans aller faire un tour au food-court. Je vous avais bien dit que la planification est très importante lorsqu’on ne veut pas dépenser! Aujourd’hui, je vous fais part de quelques idées simples qui vous permettront de laisser votre argent dans votre portefeuille.

DÉJEUNER

On dit que le repas du matin est le plus important de la journée. La première idée qui me vient en tête lorsqu’on dit déjeuner c’est un café et des toasts. Si vous êtes tanné de manger tous les jours la même chose, je vous conseille un bon smoothies aux fruits qui vous prendra moins de temps à faire que des toasts, lol. Tout ce dont vous avez besoin c’est de la glace, du yogourt, du jus d’orange, une banane, quelques fraises et du sucre ou du miel au goût. Vous faites passer tout ça dans le blender et le tour est joué, vous obtenez un bon petit déjeuner rafraichissant.

Vous pouvez aussi faire un bon jus à l’avocat. Vous mettez du lait, un avocat et du sucre ou du miel au goût dans votre blender et vous allez être étonné à quel point vous allez aimer ce jus. Le seul problème est que l’avocat coûte cher en ce moment (2$ par avocat).

DINER

Pour dîner, il y a le bon vieux sandwich au thon. J’aime bien utiliser le pain style italien parce que je trouve qu’il remplit plus que le pain à sandwich ordinaire. On met un peu de mayo, de la laitue, 2 tranches de tomates et 2 lanières de fromages mozzarella et c’est tout.

Si comme moi vous adorez les pâtes, vous pouvez faire des spaghettis (ou linguine ou les pâtes de votre choix) à l’ail et aux champignons. C’est très simple comme recette. Vous faites cuire vos pâtes comme d'habitude. Pour le reste, vous mettez de l’huile dans une poêle (soyez généreux) et vous mettez les champignons à cuire, vous pouvez même utiliser des champignons en conserve et ça sera aussi bon. Lorsque les champignons seront presque cuits, vous ajoutez une gousse d’ail haché avec un peu de coriandre. Vous mettez vos pâtes dans votre poêle après les avoir égouttés et vous mélangez le tout. Vous pouvez ajouter du sel, du poivre et du piment chili au goût. Voilà un bon lunch préparer en 20 minutes.

SOUPER

Pour souper vous pouvez laissé libre cour à votre imagination. Vous pouvez mettre des boulettes de viande hachées au four accompagnées de patates pilées. Vous pouvez également faire des pilons de poulet avec du riz.

COLLATION

Pour les collations, j’aime bien manger des fruits, particulièrement des bananes parce que je trouve que ça remplit. Il arrive par contre des fois que je mange des céréales en collation l’après-midi.

Voilà, ce sont mes idées repas. Je vous avertis cependant que je ne connais pas leurs valeurs nutritives donc aucune idée si elles sont bonnes ou mauvaises pour la santé. L’important c’est de manger des choses qu’on aime en quantité modérées. 

Bon appetit!

Et vous, avez-vous des idées pas compliquées pour manger?

lundi 8 août 2011

Effectuer un jeûne financier

Ah que le temps passe vite! Cela fait déjà 1 an que Mes finances à moi existe. Je dois dire que c’était une belle année durant laquelle j’ai accomplie plusieurs chose notamment un changement d’emploi dont je suis très fière :P. J’ai également payé plus 3660$ sur ma dette totale. J’ai aussi découvert plein de blog intéressants que vous retrouverez sur ma liste de blogs. Je voudrais profiter de ce moment pour vous remercier chers lecteurs de me lire et de me suivre sur twitter. Vos commentaires sont toujours appréciés.

Bref, pour souligner ce premier anniversaire je me suis dit que ça serait bien d’essayer quelque chose de nouveau. J’ai donc décidé de faire un jeûne financier durant le mois d’août. C’est très simple, je ne dépenserai rien durant le mois d’août qui n’est pas relié à mes besoins fondamentaux (nourriture, transport, etc.). Vous vous rappelez des journées sans dépenses? Et bien c’est la même chose sauf que ça sera 31 jours sans dépenses. Ça veut dire que j’apporterai mon lunch tous les jours au travail, je n’achèterai pas de cigarettes ni de café ni rien du tout. Je paierai comme même mes facture et je ferai l’épicerie mais j’achèterai que le strict minimum, pas de gâteries.

C’est tout un défi me diriez-vous mais si j’utilise mes talents de planification, je réussirais ce mois sans problème, il suffit que je planifie mes achats adéquatement. Ça sera une cure de désintox financière :D

L’avantage de faire un jeûne financier est la réduction des dépenses et la prise de conscience des dépenses superflues. Puisqu’on ne peut pas dépenser sauf sur des besoins on réfléchie plus à nos achats, surtout à l’épicerie où non seulement on dépense le plus d’argent mais aussi on fait le moins attention et on achète des choses dont on a pas besoin. Pour qu’un jeûne soit encore plus efficace, il est conseillé de mettre ses cartes de coté et d’utiliser de l’argent comptant lors de ses achats. Pourquoi? Parce que vous aurez plus de chance de respecter votre budget et d’acheter seulement ce qu’il y a sur votre liste si vous avez seulement l’argent exacte, votre carte de crédit ne sera pas là pour vous secourir.

La planification joue donc un rôle très important durant cette période parce qu’il faut prévoir à l’avance tous les achats nécessaires et se questionner sur leur importance. Il serait bon d’établir une liste d’achat permis ou non permis pour avoir un point de repère. La planification veut aussi dire ne pas se rendre dans des endroits de tentations comme les centres d’achats où on voit des banderoles de 50% de rabais partout. Je dois dire que depuis que j’ai quitté le centre-ville de Montréal pour travailler dans le Vieux Montréal je pense beaucoup moins à dépenser parce qu’il n’y a aucun magasin autour.

Lorsque je travaillais au centre-ville, j’avais une collègue qui allait tous les jours au Dollarama sur son heure de dîner sous prétexte que ce n’était pas cher. Au fait, la plus part de mes collègues allaient magasiner sur leur heure de dîner puisque tous les magasins étaient à proximité.

Bref, le plus important dans un jeûne est la planification pour la réduction des dépenses.

Avez-vous déjà fait un jeûne financier? Si oui, qu’avez-vous appris et comment est-ce que vous vous y êtes pris?

mercredi 6 juillet 2011

Un oubli à 42.50$

Vous est-il déjà arrivé d’oublier d’effectuer un paiement? Ou de simplement oublier qu’il allait passer dans votre compte? Et bien, ça m’est arrivé pour la première fois cette semaine.

Ce qui est arrivé c’est que j’avais programmé un transfert de mon compte RBC à mon compte Desjardins pour le paiement de mon prêt étudiant et puisque jeudi était jour de paie, j’ai payé plusieurs factures. J’avais aussi envoyé un chèque pour le paiement de mon permis. Or, j’étais certaine que le transfert vers mon compte Desjardins avait déjà passé le jour que j’ai payé mes factures et j’ai seulement laissé suffisamment d’argent dans mon compte chèque à RBC pour couvrir le paiement de mon permis alors que j’avais transféré le reste de mon argent dans mon compte épargne à la banque royale pour qu’il puisse prendre quelques centimes d’intérêts en attendant mes prochains paiements.

Vous ne pouvez pas imaginer ma surprise lorsque je me suis connecté sur mon compte hier et que j’ai vu que le chèque a été refusé. Je n’en revenais tout simplement pas, comment j’avais pu oublier. J’ai été encore plus stupéfaite lorsque j’ai vu des frais pour manque de provision de 42.50$ débité de mon compte par RBC.

J’ai immédiatement pris le téléphone et appelé RBC. J’ai parlé avec un jeune homme très sympathique nommé Paul et je lui ai expliqué la situation. J’ai également demandé à Paul de me crédité mon compte de 42.50$ puisque c’est la première fois qu’une telle chose m’arrivait et que c’était un simple oubli de ma part puisque j’avais de l’argent disponible dans mon compte épargne. Paul a été très compréhensif et m’a crédité les frais.

Leçon de la journée : il nous arrive tous d’oublier un paiement même si on a un système de suivi très poussé. Si des frais vous sont chargés, n’hésitez pas à téléphoner à votre institution bancaire pour demander un crédit. Bien souvent on préférera vous crédité que vous perdre comme client. Ma conversation avec Paul a durée moins de 5 minutes. Ne vous gêner pas pour demander des faveurs aux banques. J’ai pu dans le passé faire réduire le taux d’intérêt d’une carte de crédit à 19,9$ à 5,9% pour une période de 6 mois sans frais. J’ai également obtenu un taux réduit sur ma carte Mastercard BMO de 10,9% au lieu de 19,9% sans frais annuels.

Sinon assurez-vous d’avoir toujours un surplus dans votre compte chèque au cas où.

Est-ce que vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation similaire? Qu’avez-vous fait?

lundi 20 juin 2011

Évaluer ses dépenses : l'épicerie

Comme vous le savez, je suis mes dépenses. Suivre ses dépenses nous permet de voir où va notre argent et où on peut couper pour faire des économies. Mais pour que cette tâche en vaille la peine, il faut prendre le temps d’évaluer ses dépenses sinon les données recueillies ne servent à rien. Aujourd’hui, j’ai décidé d’évaluer mes dépenses dans la catégorie épicerie parce que c’est celle qui me coûte le plus cher. Je vais utiliser les données du mois de mai, ça ne me servirait à rien d’utiliser le mois de juin puisqu’il n’est pas encore terminé. Avant de commencer, il faut dire que j’ai un peu de difficulté pour classer mes achats (hormis les catégories simples) parce que ma catégorie divers est très longue, lol. Je fais l’épicerie pour 4 personnes (moi et mon fiancé inclus même s'il ne mange pas tous les jours chez moi) et je dois tenir compte des goûts de chacun dans ma liste d’épicerie même si je suis la seule à contribuer (mon fiancé paie sa part de temps en temps en achetant des items qui ne sont pas compris dans ma liste puisque ce n’est pas moi qui a payé pour).

FRUITS ET LÉGUMES

Bref, commençons par le plus facile, les fruits et légumes. Cette année j’ai décidé de changer mon alimentation et cela incluait manger plus de fruits et de légumes. Or, ça parait dans mon épicerie que nous consommons beaucoup de fruit et de légumes. En général, je les achète au Super C mais lorsque je prévois faire beaucoup d’achats, je vais au Sami Fruits où j’ai l’impression d’économiser un peu. J’ai entre autre acheté des bananes, des avocats, des patates, etc. Total pour le mois de mai en fruits et en légumes : 59,70$. Je n’ai pas l’intention de faire de coupure dans cette catégorie parce que manger des fruits et des légumes est (semble-t-il) bon pour la santé. Sauf peut-être pour les patates qu’il m’arrive de couper en forme de frites et de les frire, ça ce n’est pas bon pour la santé et j’ai trouvé une alternative, des légumes congelés. En effet, un sac de légumes congelés style oriental me coûte 2.99$ (pour la marque maison) chez Super C. Puisque ça me prends moins de temps cuire mes légumes congelés que de couper des patates et de les frire, je suis moins porté à manger des frites. Il ne me reste plus qu’à convaincre ma sœur et mon fiancé qui raffolent des frites à en manger. Donc, désormais je ne mangerai plus de frites ce qui fait moins de patates.

BOÎTES EN CONSERVES

Ensuite, il y a les cannages qui comprennent les bouillons de poulet, les pâtes de tomates, les champignons tranchés, bref, tout ce qui vient dans une canne. Le total au mois de mai est de : 4.48$. Les bouillons de poulet en canne me coûtent 0,79$ chaque, j’ai décidé d’acheter les bouillons de poulet en cube chez Dollarama à l’avenir pour 1$ pour une boite. Une canne est bonne pour une utilisation seulement alors que le cube est bon pour 2 utilisations (dépendamment de la recette et des portions). Hormis, les bouillons de poulet, je n’ai pas pu réduire d’autres dépenses dans cette catégorie.

BREUVAGES

Pour ce qui est des breuvages, j’ai dépensé 57.78$ le mois dernier. De ce montant 29.39$ ont été utiliser pour acheter du jus. Je trouve que c’est énorme et j’essaie de trouver une alternative plus économique. J’achète toujours le jus qui est en spécial ce qui fait que nous n’avons aucune préférence de marque mais en général c’est du Oasis ou du Tropicana qui se retrouve dans le frigo. Personnellement, je ne bois pas beaucoup de jus, peut-être un verre par semaine mais les autres membres de ma famille raffolent du sucre qu’il y a à l’intérieur. L’autre problème est le lait qui m’a couté 18.21$. On boit beaucoup de lait et on l’utilise pour faire des jus à base de fruits également. Je trouve que ça coûte plus cher faire nos propres jus que de les acheter à cause du prix du lait et des fruits. Si vous connaissez des alternatives moins cher pour les jus et le lait, je vous prie de m’en faire part dans la section des commentaires parce que j’ai beau brainstormer, mais je ne vois pas comment réduire cette catégorie.

PAIN

On consomme aussi beaucoup de pain. J’ai contribué 20.01$ à l'achat de pain, mais mon fiancé en achète également (souvent) donc ce n’est pas représentatif de ce que nous mangeons. Cette catégorie comprend les baguettes, les bagels et les pains carrés (pain à sandwich).

VIANDES ET POISSONS

Il y a aussi la viande que ma mère qui achète en règle général, mais il m’arrive d’acheter de temps en temps lorsqu’elle n’a pas le temps de passer chez le boucher. Il faut dire qu’on est une famille de carnivores et qu’on mange de la viande à chaque repas (oui, je sais ce n’est pas très sain) sauf pour le petit déjeuner. J’ai acheté pour 51.78$ de viandes et de fruits de mer au cours du mois de mai (sans compter ce que ma mère achète). L’été, on mange encore plus de viande à cause du barbecue. J’essaie au moins de contrôler mes portions mais je ne peux pas contrôler les assiettes des autres.

AUTRES

Maintenant nous arrivons à la catégorie plus intéressante c’est-à-dire la catégorie autres. Cette catégorie est très longue parce qu’elle englobe tous les items qui n’ont pas été classés dans les catégories précédentes. J’ai trouvé que je dépensais beaucoup d’argent dans les yogourts, les biscuits, les pâtisseries et les rouleaux suisse. Donc, j’ai éliminé complètement les pâtisseries et les rouleaux suisses en plus de réduire les yogourts et les biscuits. Au lieu d’acheter ces derniers à chaque épicerie, je l’ai achète désormais une épicerie sur 2. Dans la catégorie autres, 182.12$ ont été dépensés. J’ai été très surprise de ce montant. J’ai donc aussi éliminé les barres tendres que j’ai remplacé par des fruits et les bâtonnets de fromage qui sont bourrés de sel. Je vais aussi à l’avenir acheter le sucre au Dollarama à 2$ au lieu de 3.29$.



Pour finir, j’ai dépensé 328.84$ en épicerie dont 4.75$ en taxes au mois de mai. Je dois avouer que cette exercice m’a fait réaliser qu’il y avait encore des changements qui pouvaient être apportés dans notre alimentation et par le fait même réduire le coût de notre épicerie. Par contre, il est un peu difficile de satisfaire tout le monde. Dans mes rêves, l’épicerie me couterait moins de 300$ par mois, je n’en suis pas très loin et il suffit que j’apporte des changements graduels pour y arriver pour ne pas choquer l’estomac des membres de ma famille ;). Ce qui est bon dans ça, c’est qu’une bonne épicerie me fait économiser de l’argent de poche puisque j’apporte mon lunch 4 fois par semaine.



Bref, évaluer ses dépenses de temps en temps est un bon exercice pour nous ouvrir les yeux sur nos habitudes et comprendre où nous pouvons faire des changements positifs.





Vous arrive-t-il d’évaluer vos dépenses? Si oui, qu’avez-vous appris?

samedi 23 avril 2011

Mise à jour

Je sais, ça fait longtemps que je n’ai rien publié. Mais avec mon nouveau travail, l’école et mon entrainement, je dois vous avouer que je suis très fatigué. Je sais que je devais aussi publier les bilans du mois de février et du mois de mars (et bientôt celui du mois d’avril) mais le cœur n’y est pas alors je me suis dit que je ferais simplement une mise à jour.

Pour commencer, il a été très difficile pour moi de m’habituer à mon nouveau salaire. J’ai me suis surestimé et ça a donné comme résultat que j’étais extrêmement serré. J’ai aussi dû toucher à mon fonds d’urgence pour payer des réparations sur notre nouvelle voiture. La clutch a brisé et ça m’a couté 560$ la réparer, j’ai utilisé 500$ de mon fonds d’urgence et le reste je l’ai pris de mes enveloppes.

En parlant d’enveloppes, je suis dans le rouge, il semble que tout à l’épicerie coûte plus cher et que les spéciaux ne sont plus aussi spéciaux qu’avant. Mais je commence finalement à m’ajuster (et à arrêter de me mentir). J’ai réalisé que 100$ par semaine n’était plus suffisant puisque j’ai changé mon alimentation (et celle de ma famille) pour manger plus sainement et le moins possible à l’extérieur. En date d’aujourd’hui je suis dans le rouge dans la catégorie épicerie de 100$ (que j’ai dû mettre sur ma carte de crédit).

Pour ce qui est de l’argent de poche, je ne suis pas très fière de moi. Chez mon ancien employeur, il y avait une machine à café donc je n’ai jamais eu à en acheter. Mais où je travail maintenant il n’y en a pas et je vais m’acheter un café au moins 3 fois par semaine au dépanneur. Au moins, il y a un programme de fidélité alors j’obtiens mon 5e café gratuitement. Mais je paie comme même 4 café à 1,69$ chacun et parfois je prends une brioche aussi pour 2$. Mais ça fait une semaine que je prends mon petit déjeuner (incluant mon café) à la maison et j’ai décidé que je vais investir dans une tasse à café pour que je puisse apporter mon propre café au travail. Pour ce qui est du lunch, en général j’apporte mon lunch parce qu’il n’y a pas grand choix de resto pas cher dans le coin où je travail (vieux-montréal). La meilleure option que j’ai trouvé est d’acheter un sandwich au poulet junior et une petite frite chez Mcdo pour 3,17$ (j’apporte ma bouteille d’eau tous les jours). Mais manger du Mcdo plus d’une fois par semaine n’est pas l’idéal. Je vais parfois au Cultures mais j’ai mal au portefeuille quand à la caisse ça me revient à 9,60$ pour le combo. J’ai déjà pris juste un sandwich santé mais c’est revenu à 6$ et je me suis dit tant qu’à y être pourquoi ne pas manger un repas complet étant donné que ça coûte si cher que ça. Wrong. Le 3,60$ fait une différence.


Pour ce qui est de l’objectif max de cash, j’ai réussi à ramasser 345$. Ce n’est pas pire. Pour ce qui est de la dette j’en suis maintenant à un solde de 1759$ et je crois que ça va rester ainsi jusqu’à temps que mon fonds d’urgence soit complet à 500$ à nouveau. Je sais trop bien que quand Murphy se pointe le bout du nez c’est pour un bon moment alors je me prépare.

Mon fiancé a obtenu un nouvel emploi et il sera mieux payé. Il a promis de m’aider financièrement donc ça me permettra de souffler un peu (je devrais recevoir un premier montant de sa part à la mi-mai).

Je dois dire que pendant un bon moment j’étais découragé de regarder mes finances et de voir que j’allais dans la mauvaise direction. Mais maintenant que j’ai le soutien de mon fiancé je vois finalement la lumière au bout du tunnel. Mais encore une fois je retourne à la case départ et je dois rétablir mon fonds d’urgence pour ensuite me concentrer sur ma dette. De plus, je suis rendu à un point où je ne peux absolument pas faire de coupure alors l’aide de mon fiancé sera grandement apprécié. En parlant de coupure, j’ai un aveu à faire (est-ce que c’est jeudi confession aujourd’hui?!), je n’ai pas arrêté de fumer. La période stressante a fait en sorte que ma dose de nicotine était plus que nécessaire à ma survie.

Pour résumer, voici où j’en suis dans mes objectifs 2011

Objectif #1 : rembourser BMO

J’avais un solde de de 2372$ en début d’année et j’en suis maintenant à un solde de 1759$ soit une différence de 613$. J’ai atteint 26% de mon objectif.

Objectif #2 : réduire mon prêt étudiant de 2628$

Le solde de mon prêt étudiant en début d’année était de 16640$. Il est aujourd’hui de 16 364$. J’abandonne officiellement cet objectif, il est trop irréaliste et inatteignable vu ma situation action. C’est ça la vie, il faut savoir s’ajuster.

Objectif #3 : donner 300$

J’avais comme objectif de donner 300$ cette année soit à des œuvres de charité ou des gens dans le besoin. Jusqu'à maintenant j’ai donné 80$ cette année soit 26% de mon objectif.

Objectif #4 : Épargner 10% de mon salaire pour atteindre 5000$ dans mon objectif max de cash.

Pour ceux qui ne le savent pas, je me marie à l’été 2012 et mon fiancé et moi voulons payer cash. Jusqu’à maintenant, j’ai accumulé un maigre 345$ ce qui fait que 7% de mon objectif est atteint. Je n’ai pas encore fait ma déclaration d’impôt mais si je reçois un retour (ce qui devrait être le cas), je vais le mettre presque en totalité dans cette objectif. Donc d’ici la fin de 2011, on devrait y retrouver le 5000$

Objectif #5 : Sauver mon p’tit change

Je voulais au départ mettre tout mon change dans mon p’tit cochon pour peut-être y trouver 120$ en fin d’année mais comme vous vous en doutez certainement, j’utilise tout mon change tellement je suis serré donc j’abandonne cette objectif aussi.

Au final, il ne me reste plus que 3 objectifs à atteindre et je crois qu’ils sont réalisables. Je peux finalement être optimiste à nouveau et reprendre mon chemin vers le succès.



Et vous, où en êtes-vous dans vos objectifs?

jeudi 10 février 2011

Réduction de salaire

C'est officiel, même si mon salaire annuel est plus élevé que l'année dernière chez mon ancien employeur, ma paie est mois élevé dû à toutes les déductions sur celle-ci. Je suis victime d'une réduction de salaire.

Cette réduction me pousse à repenser à mes priorités, je reviens au même dilemme dette vs. épargne. Au effet, mes objectifs 2011 devront être quelque peu modifiés mais je ne le ferais pas tout de suite, je vais les révaluer au mois de juin. Je oasse d'une paie de 1002$ aux 2 semaines à une paie de 817$ aux 2 semaines soit une différence de 185$ . Ouch.

Pour rester sur le bon chemin, il faut que je revise mon budget. Certaines catégorie recevront moins d'argent que préetablie comme la catégorie épicerie et la catégorie divers. Je vais aussi diminuer l'argent qui ira dans l'objectif max de cash même si ça me fait chier et je vais également réduire mes paiements qui iront à BMO.

Pierre-Olivier m'a suggeré de faire réduire les impôts qui sont retenus à la source pour que ma paie soit plus élevé. Après y avoir pensé toute la journée, je préfère vivre avec moins maintenant et recevoir un gros retour d'impôt l'année prochaine. Je sais que c'est un prêt sans intérêt que je donne au gouvernement mais je préfère ça que de devoir de l'impôt en fin d'année. Par ailleurs, je me donne le droi de changer d'idée si je sens que je suis trop serré.

En tout cas, il est certain que mon niveau de vie n'augmentera pas même si mon salaire a augmenté (lol).

Le bon coté est que j'aime mon nouveau emploi, je fais du droit et des finances donc je suis aux anges. Même si on m'aurait offert un salaire annuel de 30 000$ j'aurais accepté le poste puisque c'est dans un domaine dans lequel je veux poursuivre ma carrière. De plus, à ma retraite j'aurai un joli montant qui m'attendra (si le gestionnaire du fonds de retraite fait un bon travail).

Bref, ça sera un autre défi à relever en 2011.

mardi 1 février 2011

Bilan du mois de janvier 2011

Janvier fut un piètre mois coté finance même si on général le budget a été respecter. Le problème n'était pas les sorties d'argent mais plutot les rentrées d'argent. Passer un mois sans être payé c'est long mais ne pas utiliser de crédit ou un fond d'urgence ça c'est génial.

Il n'y a pas vraiment beaucoup de changement. J'ai réduit la dette de carte de crédit de 200$ (le solde est présentement de 2 191$) et mon prêt étudiant de 150$ (je paie 30,37$ à chaque lundi). Ma dette totale est de 18 744$ en date du 31 janvier.

Coté épargne on s'entend que c'est pas mal gelé, j'ai seulement contribué 100$ depuis le début de l'année.

Pour ce qui est de mes autres objectifs personnels, il y en a quelques uns qui ont pris le bord eux aussi. Disons qu'avec un cours à l'université 2 fois par semaine, un cours par correspondance 3 fois par semaine, un futur mari et un nouvel emploi, je ne sais plus où trouver du temps. C'est aussi une des raisons pour lesquels je ne publirai plus de compte rendu hebdomadaire, j'utiliserai ce temps pour rédiger des articles constructifs.

Je sais que mon bilan du mois de janvier est minable mais les prochains bilans seront plus remplis puisque j'y inclurais l'information que je donnais dans mes comptes rendus hebdomadaires.

Bref, j'ai plein d'idées d'articles et j'ai hâte de les partager avec vous. Merci de me lire!

dimanche 23 janvier 2011

Compte rendu : Semaine du 17 janvier 2011

Une autre belle semaine côté finance, le budget a encore une fois été respecté.

ARGENT DE POCHE

J'ai apporté mon lunch 3 fois cette semaine. Par contre, étant donné que le café n'est pas gratuit à mon nouveau travail, ça crée des dépenses inutiles de 0,80$ de temps en temps. Je ne suis pas une accro du café, j'en prend un le matin à la maison et parfois, si je m'endors au travail, j'en prends un en après-midi. J'ai dépensé 13,51$ entre autre chez mcdo, pour du café et pour la poutine la plus degeulasse qui existe à Montréal lol. 

J'ai aussi eu une petite dépense imprévue dans la catégorie argent de poche et c'était des frais de retard à la Bibliothèque Nationale. J'ai payé 2,75$ de frais de retard.

ÉPICERIE

Je suis un peu faché coté épicerie parce que j'ai l'impression de n'avoir fait aucun bon coup cette semaine, que j'ai payé mes articles au plein prix. Mais bon, faut bien qu'on mange. 

J'ai acheté des bouteilles d'eau, des fruits, du lait, du pain, des céréales ainsi que d'autres produits de tout les jours. Je suis sortie de chez Super C avec une facture de 45,48$. Pas mal comparé à la dernière épicerie que j'ai fait de 150$ lol.

Ensuite, je suis partie chez Jean Coutu pour y dépenser 11,39$.

AUTRES

Ça faisait longtemps que je prévoyais acheter un cadeau pour ma cousine qui est née au mois d'août mais je n'avais jamais trouvé le cadeau parfait qui respectait mon budget. Or, tuango avait une offre pour une séance de 1h chez un photographe professionnel pour 35$. Je l'ai acheté. Ma tante est très contente parce qu'elle avait l'intention justement de la faire photographier chez un pro et ça nous donne des souvenirs :D


Dans un autre ordre d'idée, je tiens à m'excuser de ne pas avoir publier beaucoup ces derniers temps et de ne pas avoir commenter les blogs de mes chers confrères et consoeurs. Non seulement j'ai un cours à l'université mais j'en ai un par correspondance aussi. De plus, j'ai une vie de couple à entretenir et mon nouveau boulot qui fait que je rentre claqué le soir. Bref, j'espère que vous comprendrez si je ne répond pas tout de suite à vos commentaires.

Merci de me lire et à la semaine prochaine pour un autre compte rendu!

mardi 18 janvier 2011

Question d'attitude

Être endetté est un état difficile. On pense qu'une fois qu'on est endetté, on ne peut plus s'en sortir. De plus, notre société nous démontre qu'être dans cet état est obligatoire si on veut vivre une bonne vie. Pourquoi se priver lorsqu'on peut avoir tout ce qu'on veut tout de suite et payer plus tard, n'est-pas?

Et bien moi j'ai choisi d'aller à l'encontre des standards de la société et d'éliminer mes dettes pour vivre une vie plus épanouie et de ne plus être dépendante de ma carte de crédit. Depuis le début de ma croisade j'ai fait beaucoup de progrès. 

Avant, si j'aurais reçu mon chèque de paye en retard, ça aurait été toute une catastrophe parce que je n'aurais pas su comment payer mes factures ni comment m'acheter de la nourriture! Rien qu'à y penser je remercie Dieu d'avoir été bon envers moi et de ne pas m'avoir fait vivre une telle situation.

J'ai reçu mon dernier chèque de paye le 6 janvier et je recevrais le prochain le 10 février et vous savez quoi ? Je n'ai pas peur. Je n'ai pas peur de manquer à mes obligations parce que j'ai appris à bien gérer mon argent. Grâce à ça, je n'aurai même pas à utiliser mon fond d'urgence ni à me priver parce que je connais désormais mes prioriétés et je suis préparé à faire face à la situation.

Lorsqu'on veut vraiment se sortir de la dette, on doit d'abord faire un travail sur notre attitude. Avant, je pouvais passer des nuits blanches à faire des calculs pour être certaine d'arriver jusqu'à ma prochaine paye. J'angoissais. Je pleurais dès qu'une facture que j'avais oublié arrivait parce que j'avais peur de ne pas pouvoir la payer.

Maintenant je sais à quel date exactement je dois payer mes comptes. L'argent ne me contrôle plus parce que lorsque je vois des spéciaux (même si c'est les spéciaux du siècle genre 95% de rabais), je passe mon tour parce que je sais que ce n'est plus une priorité. Je vois la lumière au bout du tunnel et je sais qu'un achat impulsif ne m'apportera pas le bonheur mais la tranquilité d'esprit oui.

Même lorsque je dépasse mon budget, je ne panique plus comme avant parce que je suis capable de me reprendre les semaines suivantes.

J'ai accepté le fait que je suis endetté mais que je peux m'en sortir moyennant quelques petits efforts de ma part. Je n'ai plus envie d'aller au resto chaque jour (lorsque j'allais à l'école à temps plein, je ne mangeais jamais à la maison). Je n'ai pas envie non plus d'avoir un plaisir immédiat si je dois payer les conséquences pendant des mois voir pendant des années. J'ai appris à détester les frais et je veux toujours en avoir pour mon argent.

Ça m'a pris du temps certes pour en arriver là, j'ai eu des rechutes en cours de route où je me suis endetté encore plus mais je suis revenue à la raison à chaque fois et au lieu de m'apitoyer sur mon sort, j'ai réduis mes dépenses à un point tel que je ne sais plus où couper. Malgré cela, je suis plus heureuse aujourd'hui en apportant mon lunch avec moi au travail et en faisant ma liste d'épicerie qu'il y a de cela 3 ans lorsque je mettais tout mes achats sur ma carte de crédit en me disant que c'était bon pour mon dossier de crédit.

Si vous venez de réaliser que vous êtes endetté, de peu importe le montant, sachez que vous n'etes pas seul, d'autres personnes réalisent enfin que dépendre d'une banque pour réaliser ses rêves est ridicule. Qu'utiliser des coupons même si c'est juste une fois par mois, fait une différence. Qu'économiser sur son café 0,30$ par jour peut vous faire prendre votre retraite plus tôt.

Tout est une question d'attitude, pensez positif lors de cette longue croisade. Pensez à votre avenir qui sera meilleur que votre passé.

dimanche 16 janvier 2011

Compte rendu : Semaine du 10 janvier 2011

Hormis mon rhume, je peux dire que j'ai passé une très belle semaine. J'ai respecté mon budget et j'ai commencé mon nouvel emploi. Jusqu'ici la job est intéressante.

Au fait, je n'ai presque pas dépensé. La seule catégorie dans laquelle il y a eu une sortie d'argent est l'argent de poche. J'ai dîner 2 fois chez cultures cette semaine pour un total de 13,24$ et j'ai acheté un chocolat chaud pour 0,80$.

Puisque je suis enrhumé, je n'ai pas fait l'épicerie, je pense la faire en début de semaine.

C'est une belle reprise après le désastre de la semaine passé.

samedi 15 janvier 2011

Dette vs épargne

Depuis que j'ai su que je serai payé seulement en février, je me suis remise à penser à mon budget pour tenir jusqu'au 10 février sans toucher à mon fond d'urgence. Cet exercice m'a fait penser, devrais-je prévilégier le remboursement de ma dette ou mon épargne (objectif max de cash) ?

DETTE

J'ai comme objectif de rembourser 5 000$ sur ma dette en 2011. Sur ma carte de crédit j'ai un taux réduit de 10,9% et sur mon prêt étudiant un taux d'intérêt de 4,07%. Je trouve que comme même je ne paie pas beaucoup d'intérêt comprativement à certains. Si je prévilégie ma dette, j'aurai un stress en moins et je pourrai me concentrer d'avantage sur mon avenir. Par contre, il se pourrait que la Banque du Canada augmente les taux d'intérêts au mois de mai et puisque mon prêt étudiant est sur un taux variable, je devrai payer plus d'intérêt de ce côté là.

ÉPARGNE

Du côté de l'épargne, je me marie en 2012 et je n'ai aucune envie d'utiliser mastercard pour payer des choses relié au mariage. Mon fiancé contribura le même montant que moi pour le mariage et lui non plus n'a pas envie d'utiliser le crédit. Le taux d'intérêt de mon compte celi chez ING est de 2% présentement.

J'ai aussi un fond d'urgence de 500$  mais il est là justement pour les urgences, pas question de l'utiliser pour acheter des fleurs ou des souliers. J'économise aussi pour mes études, j'y mais 50$ par paie. 

QUOI CHOISIR ?

Après beaucoup de réflexion, je choisis de prévilégier le remboursement de la dette de carte de crédit et ensuite je me concentrerai sur mon épargne. Pourquoi ? Parce que je perds de l'argent en payant de l'intérêt à BMO même s'ils ont été gentils et ont réduit le taux d'intérêt de ma carte. Je paie un peu moins que 20$ en intérêt par mois et ce montant représente un bon petit déjeuner chez Tutti Frutti avec mon amoureux alors je préfère me débarasser de ma dette de carte de crédit en premier.

Ensuite, lorsque je ne devrai plus rien à BMO, je vais me concentrer sur mon objectif max de cash en y mettant le montant que j'envoyais chez BMO. 

Au départ, mon but était d'augmenter les versements sur mon prêt étudiant mais maintenant je suis rendu à un point où je crois qu'il ne faut pas seulement que je me concentre à payer pour mon passé mais à également prévoir pour mon futur.

Il est certain que pour chaque personne c'est différent, tout dépend comment vous voyez votre dette. Ma mentalité face à l'argent a changée. Je vois désormais l'argent comme un outil et j'ai appris à bien le gérer. Si vous avez encore de la difficulté à le gérer, n'ayez pas peur et faites un budget. C'est très important pour avoir le contrôle. Lorsque je prépare mon budget, je sais où je m'en vais et ça me donne un sentiment de contrôle envers l'argent. Même les gens riches font des budgets alors ce n'est pas une activité inutile. Avec le temps, j'ai même commencé à y prendre plaisir.

Et vous, que choissisez-vous, la dette ou l'épargne?

mercredi 12 janvier 2011

Compte rendu : Semaine du 3 janvier 2011

La semaine du 3 janvier était ma pire semaine financièrement. Le budget n'a pas été respecté et mon plan non plus. En plus j'ai appris lundi que je ne serai pas payé avant le mois de février donc il faudra que j'utilise mon 4% pour vivre d'ici là, moi qui voulais l'utiliser pour payer ma dette.

J'ai commencé mon nouveau emploi lundi, jusqu'à maintenant j'aime ça. Mon employeur contribura 9% de mon salaire et je doit moi aussi contribuer le même montant dans mes reer. Par contre, les assurances sont moins bonne que celle de mon ancien employeur et de ce que m'ont dit mes nouveaux collègues, elles coutent plus cher. De plus, je n'ai pas le droit de gagner une autre source de revenu, ben oui je peux mais il faut que je le déclare. Puisque je veux que je blog demeure anonyme, je vous annonce qu'il sera officiellement sans publicité. Bref, j'ai peur que ma paie soit moindre que celle que je recevait chez mon ancien employeur à cause des cotisations au reer, cotisations au syndicat et les assurances collectives. Je vous tiendrai informé en tant et lieu.

Bon revenons au compte rendu de la semaine.

ARGENT DE POCHE

Je n'ai pas apporté de lunch de la semaine et même si j'ai travaillé 3 jours seulement, j'ai utilisé tout mon argent de poche. Mardi j'ai mangé une pizza arménienne à 3,70$ mais elle était tellement bonne. Si vous travaillez pas loin de la place Montréal Trust allez manger à la petite boulangerie juste à coté des escaliers du Simmons, ça en vaut vraiment la peine, commandez une sage, c'est une pizza arménienne fait avec du blé entier, prenez celle au fromage. Mercredi je me suis pris un capuccino glacé chez Tim Hortons pour 2,15$ et jeudi j'ai fini la semaine dans un resto italien sur la rue stanley pour 13,75$. J'ai dépensé en tout 19,65$ en argent de poche cette semaine et mon budget est de 20$. Je suis arrivé juste.

ÉPICERIE

On dirait que puisque je n'avais pas fait l'épicerie depuis un moment, j'ai comme genre oublié comment ça marche lol. Bref, habituellement ce n'est pas moi qui achète la viande mais plutôt ma mère mais exceptionnellement cette semaine c'est moi qui la acheté et je suis sortie de chez le boucher avec une facture de 55,51$ de viande pour environ 2 à 3 semaines de stock. Ouch. 

Ensuite, je suis partie chez Maxi parce que j'avais vu dans leur circulaire qu'il y avait des ventes à 2$. J'ai pris du jus oasis qui était en spécial à 2$, j'ai acheté 8 bouteilles. C'était les seules articles à 2$ dans mon panier.

L'autre erreur que j'ai fait c'est d'y aller avec mon fiancé et sa fille de 6 ans. J'ai appris une très belle leçon, NE JAMAIS JAMAIS JAMAIS JAMAIS JAMAIS JAMAIS FAIRE L'ÉPICERIE AVEC UN ENFANT. Demandez moi pas pourquoi mais je lui est acheté une brosse à dent avec Barbie dessus à 3,49$, totallement inutile puisqu'elle a une brosse à dent neuve chez mon fiancé. 

J'ai aussi acheté des fruits entre autre des avocats, bananes, ananas, pommes, etc. et quelques légumes. Mais j'ai surtout acheté des produits en canne qui commençaient à manquer dans le garde mangé. J'ai aussi acheté du detergent à vaisselle. J'ai pris 2 savons à vaisselles Down à 2,39$ chaque et j'avais un coupon de 1$ de rabais mais je n'ai fait aucune économie réel puisqu'ils étaient au prix régulier. J'ai aussi acheté du dentrice à 2$ chaque pour me rendre compte après avoir regardé mon price book que je les achètent 2 pour 5$ habituellement. J'avais aussi un coupon de 2$ de rabais pour du dan active que j'ai pris à 5,99$ avant réduction.

Le seul bon deal que j'ai eu c'était les sacs poubelles glade, une valeur de 9,49$ la boite de 40 sacs que j'ai eu gratuit grâce à un coupon. En résumé, je suis sortie de chez Maxi avec une facture de 95,19$. Double ouch. Et dire que mon budget est de 75$ par semaine. En tout l'épicerie m'a couté 150,70$ et il y avait d'autres choses sur ma liste que je n'avais pas acheté.

Je me suis dit que je ne ferai pas l'épicerie la semaine du 10 janvier mais il manque du pain et j'en ai besoin pour manger mes toasts le matin si je veux pas aller déjeuner des crêpes chez mcdo

AUTRES

Et non ce n'est pas fini, j'ai encore dépensé. Je suis partie chez Suzy Shier pour m'acheter un manteau et quelques chandails. Il y avait plus le manteau que je voulais alors j'en ai pris un autre moins cher à 30$. Il y avait de très bon deal chez Suzy Shier, toute la collection d'automne est réduite à 50%. J'ai aussi pris 2 pantalons à 15$ chacun et j'ai pris 5 chandails dont le prix variait entre 5$ et 15$. Facture totale : 104,02$.

J'avais aussi besoin d'un protecteur et d'une pochette pour mon cell et ça m'a couté 28$.

Bref, c'était une semaine qui a couté chère et j'espère que les prochaines seront moins dispendieuses puisque je n'ai pas de salaire jusqu'au mois de février. À la semaine prochaine !

mercredi 5 janvier 2011

Bilan du mois de décembre 2010

Nous sommes déjà en 2011 :D et en plus j'ai terminé l'année en beauté. J'ai obtenu un nouvel emploi et j'ai atteint les objectifs que je m'étais fixé pour le mois de décembre.

FOND D'URGENCE

Mon fond d'urgence est officiellement complété. J'ai 500$ jolis dollars dans mon compte ING en cas d'imprévus. C'est une tranquillité d'esprit qui n'a pas de prix. Maintenant j'espère que je n'aurai pas à l'utiliser. Durant le mois de décembre, j'ai mis 300$ dans ce fond. Je peux désormais me concentrer entièrement sur ma dette.

OBJECTIF MAX DE CASH

Pour le mois de décembre, il n'y a pas eu de changement de ce côté là, il est demeuré à 0$. Par contre, à partir de janvier, j'y metterai 100$ par paie donc je vais finalement commencer à voir du progrès de ce côté là.

DETTES

Je fini le mois de décembre avec un solde de 2 372$ sur ma mastercard BMO. J'ai réussi à y mettre 200$ que je mettais fixé comme objectif le mois dernier. J'ai payé 19,03$ en intérêt ce mois-ci, une différence de 1,59$ comparativement au mois de novembre. Ma dette de carte de crédit à été réduite de 48% en 2010. Encore un peu plus que la moitié et je serai libéré à tout jamais :P

En ce qui concerne mon prêt étudiant, il a été réduit de 73$ durant le mois de décembre pour terminer à 16 640$. Je paie 120$ par mois sur ce prêt, mais la différence a payé les intérêts. J'ai remboursé 2% de ce prêt jusqu'à maintenant. C'est disons le très au ralenti. 

Ma dette totale a été réduite de 11,5% et j'en suis très contente.

JANVIER

Pour les mois à venir, ma dette devrait fondre un peu plus rapidement grâce à l'implentation de mon nouveau budget.

Je me donne comme objectif de payé 600$ sur ma dette durant le mois de janvier, ça veut dire de faire des paiements supplémentaire de 80$ sur ma carte de crédit. Je vais continuer de payer 120$ par mois sur mon prêt étudiant mais pour la mastercard j'augmente les versements à 200$ par paie, il me restera donc à trouver 80$ supplémentaires à mettre sur la mastercard.

Je suis confiante que je vais réussir. Rendez-vous au prochain bilan dans 1 mois!

mardi 4 janvier 2011

À lire: Debt free for life

David Bach, l'auteur de The automatic Millionnaire vient de publier son tout dernier livre intitulé Debt free for life. C'est aussi lui qui a inventé le Latte Factor (facteur café).




Son dernier livre, Debt free for life, parle justement de dette et de comment s'en sortir. Je n'ai pas encore lu le livre mais je vais le faire prochainement et vous pouvez le faire aussi. Oui, oui, vous aussi parce que pour 24 heures seulement, le 5 janvier 2011, vous pouvez obtenir une copie gratuite en format pdf du dernier livre de David Bach.





Vous avez juste à cliquer ici et vous serez directement redirigé pour télécharger votre copie gratuite. Évidemment, le livre est seulement en anglais. Si vous ne comprenez pas l'anglais, ne vous inquietez pas, je vais faire un billet pour partager les notions que je vais apprendre dans ce livre.

Hâtez-vous, c'est une offre d'une durée limité et c'est tout à fait sans frais.

Bonne lecture !

dimanche 2 janvier 2011

Compte rendu : Semaine du 27 décembre 2010

Wow, quel semaine remplie de festivité. Je n'ai pas travaillé cet semaine comme la plupart d'entre vous mais j'ai comme même été occupé à la maison. J'ai aussi profité de quelques spéciaux de fin d'année.

ARGENT DE POCHE

Je viens de réalisé que j'ai un peu trop dépensé dans cette catégorie. J'ai invité mon fiancé à manger chez Wendy's et j'ai été un peu trop souvent chez Tim Hortons. Je fini la semaine avec 24,86$ de dépensé dans la catégorie argent de poche soit 4,86$ de trop.

ÉPICERIE

Encore une fois, je n'ai pas acheté grand chose. J'ai seulement acheté du lait, des oeufs et du pain pour 10,91$. Mais je crois que la semaine prochaine sera une grosse épicerie. Ça commence à me manquer de faire mon épicerie seule et tranquille puisque je dois avoir un lift de la part de mon fiancé et il rentre avec moi et je trouve ça moins plaisant. Bref, la semaine prochaine je m'attend à aller faire un tour à l'épicerie même si je ne serai probablement pas seule.

AUTRES

Comme prévu, je suis partie faire un peu de magasinage. J'ai finalement pu acheter les bottes Barcia que j'avais vu chez Aldo avant Noël à 109$ + taxes. Or, quand je suis partie les acheter, ils étaient à 50% du prix régulier de 160$ alors ils me revenaient à 80$. J'ai pensé que je faisais une bonne affaire, je les ai acheté avec en plus le protecteur pour ne pas abîmer le cuir. En arrivant chez moi, je les ai montré à ma soeur qui me dit qu'elle les a vu sur le site d'Aldo à 76,99$ avec un rabais additionnel de 10%. J'étais choqué. Je suis donc retourné en magasin et j'ai expliqué à la vendeuse la situation et elle a accepté de me reboursé la différence soit 23,06$. Alors au final, j'ai payé mes bottes et le protecteur 77$. N'est-ce pas génial! 



J'ai aussi acheté des collants chez Ardène à 11,29$. J'ai donc respecté mon budget de 100$. Par contre, je vais sûrement retourné magasiner la fin de semaine prochaine parce que j'avais vu un beau manteau mais le prix n'avait pas baissé alors j'attend qu'il soit en spécial pour l'acheter.

Pour ce qui est du jour de l'an, je l'ai passéé sur le Mont-Royal avec mon fiancé et des amis. On a eu beaucoup de fun.

Bref, la semaine s'est bien passé. La semaine prochaine sera ma dernière semaine chez mon employeur actuel après ça je rentre dans un nouveau terrain. Je vais travailler 3 jours seulement soit du mardi au jeudi. Je ne prévois pas apporter mon lunch mais je ne prévois pas dépenser plus que 20$. 

À la semaine prochaine pour un autre compte rendu!