mercredi 22 décembre 2010

Fond d'urgence complété

C'est officiel, mon fond d'urgence est complété. Je suis contente, j'ai un objectif d'atteint. Je peux finalement me concentrer sur ma dette.

Mais j'ai encore un dilemme. Est-ce que 500$ est réellement suffisant ? Je crois bien que oui puisque nous n'avons plus de voiture mais j'ai une petite voix à l'intérieur de moi qui me dit de continuer à mettre 25$ ou 50$ par paie dans mon fond d'urgence et d'arrêter d'y mettre de l'argent une fois que j'aurai atteint 1000$.

D'un autre côté, à partir de janvier, je vais mettre 10% de mon salaire dans l'objectif max de cash pour le mariage (qui est finalement reporté à l'été 2012). Alors, en théorie, s'il m'arrive un désastre quelconque je pourrai toujours aller piger dans l'objectif max de cash et entre temps je pourrai rembourser ma dette plus rapidement. Mathématiquement, il serait plus sage de procéder ainsi. 

Bon, je crois que j'ai résolu mon dilemme, fini les cotisations au fond d'urgence pour le moment, je me concentre exclusivement sur ma dette.

Je mettais 100$ par paie sur mon fond d'urgence donc ce montant sera ajouté au 68$ par paie que je mets sur ma dette de carte de crédit. J'ai déjà commencé à préparer un budget pour 2011 et je crois que je pourrai même en mettre un peu plus. Mais mon budget est basé sur mon salaire actuel et même si mon salaire va augmenter en 2011, je vais devoir payer des cotisations syndicales et je ne sais pas comment ça va affecter mon salaire après impots. Tout montant qui excedera mon salaire actuel ira directement à la dette, je ne vais pas augmenter mon niveau de vie.

J'ai trop hâte à 2011!

7 commentaires:

  1. Une des plus grosses erreurs que font souvent les travailleurs est celle d'augmenter leur niveau de vie dès l'annonce d'une augmentation de salaire. Or, mon expérience m'apporte à croire que lorsqu'on obtient une augmentation, il est plus sage de commémorer le tout en effectuant une dépense non récurrente (genre une voyage ou s'acheter quelque chose de coûteux qu'on osait pas avant) et ensuite en revenir à son niveau de vie initial. De cette façon, on profite de son augmentation mais on s'assure de conserver cette marge de manœuvre supplémentaire.

    Par ailleurs, félicitations pour l'atteinte de ton objectif!

    RépondreSupprimer
  2. J'étais parmi ces gens là il n'y a pas bien longtemps. À chaque augmentation, j'augmentais mes dépenses même si celles-ci dépassaient mes revenues.

    Une des leçons que j'ai apprise en 2010 est justement de ne pas augmenter son niveau de vie. Puisqu'on est déjà habitué à vivre avec cette augmentation en moins, il n'y a pas de raison d'augmenter notre niveau de vie. Mon cadeau à moi-même sera l'élimination plus rapide de ma dette. Une fois celle-ci payée, je pourrai commencer à épargner pour des voyages ou des achats important comme l'achat d'un nouvel ordi.

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour cet objectif atteint !

    Tes choix sont exactement ceux que je recommanderais : ne pas changer de train de vie, continuer à rembourser ses dettes, continuer d'épargner, etc.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Sylvain,

    Effectivement, après 1 an à vivre avec le même salaire, il n'y a pas de lieu de changer ses habitudes.

    RépondreSupprimer
  5. Super Sarah ! Je te souhaite de te débarrasser de cette dette le plus tôt possible.

    @Pierre-Olivier: merci de nous rappeler l'importance de ne pas augmenter notre train de vie inutilement.

    Je vous invite à lire mon bilan pour 2010.

    Joyeuses fêtes!

    RépondreSupprimer
  6. bravo pout ton objectif atteint tu termines vraiment l'année sur les chapeaux de roues , félicitations!!avec l'effet boule de neige, ta dette va fondre comme neige au soleil..
    Bonnes fetes de fin d'année ;-D

    RépondreSupprimer
  7. Merci Rejean et Petitesoeur.

    En effet avec l'effet boule de neige ca devrait me prendre 8 mois rembourser ma dette mais j'aimerai le faire en 6 mois.

    Joyeuses fêtes tout le monde et soyez très prudent sur les routes.

    RépondreSupprimer