mercredi 3 novembre 2010

Tout savoir sur les prêts étudiants - Partie 3 - Conséquences d'un prêt étudiant sur votre vie

Les deux dernier jour, on a vu comment le programme de prêt étudiant fonctionne, maitenant il temps de comprendre les conséquences qu'implique un prêt étudiant dans votre vie. Si vous ne finissez pas vos études, je suis sûr que ça sera pire.

LIBERTÉ

Premièrement, vous allez finir vos études handicapé parce que vous aurez un poid de quelques milliers de dollar sur vos épaules et ce peut importe le salaire que vous allez gagner en finissant vos études. Donc, vous êtes obligé d'avoir un emploi alors pas de rêve de voyage ou de liberté après avoir passé la grande majorité de votre vie sur des bancs d'école. Vous accepterez probablement le premier emploi qu'on vous offrira (ce que j'ai fait) pour être sûr de repayer votre dette.

TAUX D'ENDETTEMENT
Deuxièmement, votre taux d'endettement sera élevé alors oubliez pour l'instant le rêve de condo ou la voiture toute neuve fraichement sortie de chez le concessionnaire, vous avez des obligations maintenant. Votre taux d'endettement c'est la somme de vos dettes divisée par la somme de vos revenu avant impôt fois 100. Je fais 35 716$ par année et j'ai 19 400$ (prêt étudiant + carte de crédit) de dettes ce qui fait que j'ai un taux d'endettement de 54% (19400 / 35716 = 0,54 x 100 = 54) ce qui est extrêmement élevé. De plus, les banques utilisent ce taux pour déterminer votre solvabilité et le taux d'intérêt qui vous sera chargé dépendemment de combien est le risque dans votre cas.

15 ANS

Troisièmement, vous serez pogné pendant 15 ans à rembourser votre dette pour 3 ou 4 ans d'études. Il y a des gens qui paient une hypothèque durant ce terme là. 

À SAVOIR

Bien que vous avez 6 mois de grâce à la fin de vos études avant de commencer à rembourser votre prêt, les intérêts (composé) seront comme même chargés durant cette période. Ça peut représenter plusieurs centaines de dollars en intérêt si c'est pas des milliers. Donc faut pas prendre ça comme un congé, il faut commencer à rembourser votre prêt dès la fin de vos études (ce que je n'ai pas fait). Le 6 mois commence le premier du mois civil suivant la fin de vos études. Alors si votre dernier jour en classe est le 24 mai, votre période de 6 mois commence à partir du 1 juin.
Et autre chose qu'on ne vous dit pas lorsque vous faites une demande de prêt étudiant, c'est que lorsque vous commencerez à le rembourser, vous êtes obligé de souscrire à une assurance vie pour couvrir votre prêt en cas de décès. Avec Desjardins, elle est de 0,57% de votre prêt. Alors en plus du remboursement de votre prêt, vous payez une assurance vie que vous n'avez même pas demander et dont votre institution financière sera la bénificiaire.

Vous aurez le choix entre un taux variable ou taux fixe sur votre prêt. Le taux variable est le taux de prêt accordé aux entreprises + 0,5%. Présentement, le taux de prêt accordé aux entreprise est de 3% vous ajoutez à cela 0,5% et ça nous donne le taux d'intérêt actuel de 3,5% (si on ajoute l'assurance le taux monte à 4,07%). Votre prêt est automatique mis sous un taux variable mais si vous le désirez vous pouvez demander un taux fixe. Si c'est ce que vous voulez, il faudra contacter votre institution financière et demander le taux fixe qui est le taux hypothécaire de votre banque ou caisse. Par contre, si vous prenez un taux fixe, il sera fermé pour une durée déterminée c'est-à-dire que vous ne pourrez pas changer d'idée et que même si vous retournez aux études vous ne pourrez pas suspendre les paiements alors pensez-y bien et c'est pour ça que je vous disais hier de bien choisir votre institution financière.

Oubliez pas que les intérêts sont composés c'est-à-dire qu'ils sont calculés sur le solde quotidiennement. Un moyen pour payer votre dette plus rapidement sans vous forcez est qu'au lieu que votre paiement passe une fois par mois dans votre compte, faites divisé vos paiements mensuels par 4 et payez ce montant à chaque semaine. Dans mon cas, mes paiements mensuels revenait à 120$ par mois, j'ai appelé la Caisse et j'ai demandé de payer à chaque semaine au lieu de une fois par mois, et je paie 30$ par semaine. Ça m'a permis de sauver 1 an et demi sur mon prêt alors au lieu de 15 ans, ça va me prendre 13 ans et demi pour le rembourser. Si vous prenez le taux variable, vous pouvez contacter votre banque quand vous voulez pour faire augmenter vos paiements. Quand ma dette de carte de crédit sera complètement remboursée,  je vais demander que 50$ par semaine soit prélevé de mon compte au lieu de 30$ mais pour ça je suis encore loin.

LE CONSEIL DE MA MAMAN

Ma mère m'avait dit d'essayer autant que possible de ne pas utiliser mon prêt mais plutôt de le mettre dans un compte épargne pour faire un peu d'argent avec et dès que je fini mes études, de rembourser le prêt immédiatement. Biensûr, je ne l'ai pas écouté et je le regrette énormément. Alors si vous avez la possibilité de le faire, écoutez le conseil de ma maman.

Pour finir, demandez un prêt seulement si vous en avez vraiment besoin. Les frais de scolarité au Québec ne sont pas si élevés que ça. Si vous habitez chez vos parents et que vous travaillez durant les vacances et les fins de semaines, vous serez capable de payer vos études sans prêt (vous devrez peut-être  laissez faire les clubs, les jeans G-Unit et votre Iphone parcontre).

Alors je vous dit bonne chance pour vos études et bonne chance pour rembourser votre prêt!

6 commentaires:

  1. Ne pas oublier que les frais d'intérêt sont déductibles d'impôt dans le cas d'un prêt étudiant, donc ça diminue le montant réel d'intérêt que l'on a à payer. De plus, le taux d'intérêt sur cette dette est très faible (près du taux hypothécaire) comparativement à tout prêt que tu pourrais obtenir d'une institution financière. C'est une dette oui, mais la moins pire qu'un individu peut avoir! Moi par exemple, je préfère rembourser ma dette d'étude le moins rapidement possible tant que j'ai d'autres dettes (dans mon cas mon automobile, pour lequel le taux d'intérêt est plus élevé). J'utilise donc l'argent de mon prêt étudiant pour rembourser ma voiture, sachant qu'au bout du compte, c'est de l'argent qui m'a été prêté dans des conditions très favorables. Évidemment, c'est de la dette et il faut la rembourser, mais il y a pire comme dette!

    RépondreSupprimer
  2. Tu as amené un bon point en disant que l'interet payé est deductible d'impôt, j'ai oublié d'aborder ce point là. C'est vrai que si on a d'autres dettes vaut mieux les rembourser que rembourser notre dette etudiante qui a un taux d'interet moins elevé. Mais une dette et une dette et il ne faut pas voir les prets étudiants comme de l'argent gratuit même si on l'obtient dans des conditions favorable comme tu dis. CC de mesfinancesperso.com a payé 10 000$ de dette d'etudes en 9 mois et sa santé financière se porte très bien, je ne crois pas que le deductible d'impot qu'il avait lui manque parce que il est maintenant capable d'investir ce montant et faire des profits avec.

    RépondreSupprimer
  3. Pour ma part, je n'ai jamais demandé de prêt étudiant, j'ai travaillé les soirs et fins de semaines dès l'âge de 15 ans et j'ai fait des études universitaires. Je suis sortie de l'université avec moins de 2000$ de dettes sur une marge de crédit étudiante que j'avais prise car j'avais besoin d'une voiture pour mon travail. À ma dernière année de Bacc,je vivais en appartement, seule. Mon budget était très serré et mon horaire discipliné pour me permettre d'avoir une vie sociale malgré le travail et les études. Je m'en suis très bien tirée (en fait, mes affaires se sont gâtées il y a 3 ans lors de l'achat de la maison!). Mais non, je n'avais pas de cellulaire, ni le câble (j'avais internet ADSL) et je me débrouillais avec 20$ par semaine pour mon épicerie. Non, je n'avais aucun vêtement de marque. Mais je considère être un exemple de réussite sur ce plan, sans vouloir faire un show et me vanter, ceux qui disent que c'est impossible d'étudier sans s'endetter de 10 000$ au moins... c'est parce qu'ils ne veulent pas faire de choix. Ma voiture, payée moins de 1800$, était loin d'être belle mais elle était fiable! Aujourd'hui, je vois des étudiants à l'Université avec le portable, le iPhone, l'auto, les beaux vêtements... oui il y en a qui sont vraiment dans le besoin, mais je demeure convaincue que l'on peut y arriver et ce pour l'écrasante majorité... s'ils acceptent de sacrifier leur petit confort d'enfant roi.

    Que mon avis :)

    RépondreSupprimer
  4. Ton avis est très pertinent Mama Zen. Je suis de ceux qui ont choisi de s'endetter pour étudiant. J'aurais très bien pu faire mes études sans dettes mais c'est moi qui a choisis de faire une demande, c'est moi qui a choisis de ne jamais apporter mon lunch et de gaspiller 20$ par jour au minimum pour aller au resto, c'est moi qui a choisis d'avoir des factures de cellulaire de 250$ par mois. C'est moi qui me suis mise toute seule dans ce petrin et je paie pour maintenant. Même si j'allais dans un collège privé, j'aurais pu payer les frais de scolarité de 1600$ par session avec mon salaire de 14$ par heure. Donc tu as tout à fait raison, à moins d'avoir un enfant à sa charge ou d'être étudiant dans un programme qui requiert beaucoup de temps d'étude (comme médecine), l'étudiant moyen québecois a les moyens de payer ses études.

    Je te félicite d'avoir réussie tes études sans dettes!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour sarah,

    Je tombe sur ton blog en surfant sur le net.

    J'ai moi même un blog sur la finance personnelle, je m'y intéresse de près. Je t'écris depuis la France et je constate bien des différence avec notre système.

    D'une part l'idée de la consommation à crédit, qui n'est pas dans nos moeurs ici. Et puis je suis réellement choqué, par le fait par exemple que ton crédit étudiant soit automatiquement mis à taux variable.

    Je constate que tu as beaucoup de difficulté à résister à la tention de l'achat à crédit. Ici en France les gens flippent pas mal des conséquences de la crise financière. Mais les gens ne vivent pas à crédit.

    Bien du courage, bonne continuation, je met ton blog dans mes favoris.

    Retaill & Co.

    RépondreSupprimer
  6. Ce n'est pas des mauvaises dettes. Tu as de confortable revenus je trouve au vu de ton crédit à rembourser. Tu vas y arriver ;-)

    Retaill

    RépondreSupprimer