mardi 7 septembre 2010

Prendre le contrôle de ses finances

De nos jours, il est plus facile de fuir que d’accepter la réalité. Il est plus facile de faire que les paiements minimums sur nos cartes de crédit que de s’assoir et de regarder toutes les transactions qu’on effectue à chaque mois. Dans toutes les aspects de la vie, le déni a toujours était plus facile a pratiquer.

Il est temps de changer maintenant, il est temps de réaliser qu’on peut avoir mieux que ce que nous avons présentement, il est temps de prendre soin de nous.

Bien que l’argent ne fasse pas le bonheur, il peut nous aider à atteindre nos buts et trouver le bonheur. Pour cela, il faut l’utiliser judicieusement.

Faites un sermon envers vous-même pour changer vos habitudes. Le sermon n’a pas besoin d’être compliqué. Par exemple, mon sermon ressemble à ce qui suit :

Je, Sarah, prend l’engagement envers moi-même de ne plus accumuler de dette, de repayer mes dettes existantes et d’investir en mon avenir. Je résisterai aux dépenses superflues et je trouverai les moyens nécessaires à ma réussite. Je ferais tout ça pour pouvoir réaliser mes rêves et vivre heureuse.

Rappelez-vous pourquoi vous voulez prendre le contrôle de vos finances, est-ce que c’est pour pouvoir voyager ? Retourner à l’école ? Toutes les raisons sont bonnes et c’est cette raison qui vous aidera à rester motivé. Dans mon cas, la motivation est mon pire ennemie, c’est-à-dire que je perds la détermination rapidement alors il me faut que je me rappel mes objectifs pour me garder sur le droit chemin. Ce qui me motive c’est de pouvoir retourner aux études mais cette fois-ci dans quelque chose qui me passionne vraiment. J’ai trouvé ma voie et je veux la suivre. Je veux exercer un métier que j’aime, me réveiller le matin en ayant le goût de travailler. C’est ça qui me garde positive malgré les visites de Murphy.

Ensuite, il faut apprendre à résister à nos démons intérieurs. Non, vous n’avez pas besoin de prendre votre café chaque matin chez Starbucks et non votre fils de 3 ans n’a pas besoin d’avoir de nouveaux habits chez Gap chaque semaine. Il faut apprendre à différencier nos besoins réels de nos envies passagères. C’est un travail très difficile mais très enrichissant. Moi j’ai dû apprendre à résister aux chocolatines et aux croissants de Tim Hortons. Ça ne veut pas dire que je n’en mange plus bien au contraire. J’ai trouvé une alternative moins coûteuse, au lieu d’acheter mes croissants chaque matin chez Tim Hortons, et bien je les achète une fois par semaine à la pâtisserie et ça me revient moins cher.

Par contre, il ne faut pas oublier de se récompenser de temps en temps pour pouvoir garder le cap. De plus, soyez réaliste dans vos changements. Il faut y aller une étape à la fois. Si vous sautez une étape, vous reviendrez au point de départ rapidement. La constance est bien meilleure. Trouvez-vous un moyen de vous récompenser. Par exemple, si pendant 3 semaines de suite vous avez apporté votre café au travail et bien vous pourrez aller prendre votre déjeuner dans votre café préféré au bout des 3 semaines.

Donnez-vous du temps pour changer votre comportement. D’abord, apprenez à connaître votre comportement actuel ensuite pensez comment vous pouvez le changer de façon graduelle.

Pensez long-terme, à ce qui pourrez ce passé demain si vous réussissez et  ce qui pourrait advenir si vous ne réussissiez pas.

Prendre le contrôle de ses finances est une activité qui demande beaucoup de temps et de patience alors allez-y une étape à la fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire